Aller au contenu

Les favoris des Gémeaux (et qui sont les absents) cette année

Les favoris des Gémeaux (et qui sont les absents) cette année
HPQ / HPQ

On a craint une tempête qui aurait peut-être raison des prix Gémeaux, mais ce ne fut finalement qu’une bourrasque, et la traditionnelle célébration de la télé québécoise aura lieu comme d’habitude en septembre… avec, toutefois, quelques joueurs en moins.

Les finalistes de ces 39es prix Gémeaux à venir ont été dévoilés mercredi. Le tableau d’honneur est dominé, au chapitre des nominations, par Avant le crash 2, C’est comme ça que je t’aime 3 et Sorcières, qui récoltent 15 mentions. Bye Bye 2023 (12), L’Empereur 2 (11), Indéfendable et la Soirée Mammouth (8), 5e rang, Inspirez Expirez, Plan B – Saison 4 et Premier Trio (7), Alertes, Lac-Mégantic : Ceci n’est pas un accident et Lakay Nou (6), ainsi que 100 génies, Adonis, Après le déluge, Discrètes, En direct de l’univers, Le pacte et Léo (5) font également excellente figure.

Serge Cloutier

Source: Serge Cloutier

Rappelons qu’au lendemain de la cérémonie des Gémeaux 2023, animée par Pierre-Yves Lord (qui retrouvera son lutrin pour une deuxième édition cette année), les producteurs Sophie Lorain et Alexis Durand-Brault, d’ALSO Productions (Projet Innocence, Mégantic, Désobéir : le choix de Chantale Daigle), et Fabienne Larouche, d’Aetios (STAT, Doute raisonnable, À cœur battant, Le bonheur, Sans rendez-vous…) avaient annoncé au quotidien La Presse leur intention de ne pas inscrire leurs productions aux prochaines remises de statuettes et de se retirer ainsi de l’événement.

Anne Boyer, de Duo Productions (Si on s’aimait, Si on s’aimait encore, Classé secret, Nous) avait tenu un propos similaire au journal Le Soleil. D’autres producteurs avaient, dans la foulée, avoué être en réflexion quant à la pertinence de participer, ou pas, aux Gémeaux.

Un party quand même couru

Quelques mois plus tard, Hollywood PQ n’a pas sondé de façon exhaustive tous les producteurs influents du petit écran québécois actuel (KOTV, A Média, Attraction, Déferlantes, Fair-Play, Pixcom, Encore, Sphère Média, Trio Orange, Amalga, Zone 3, Entourage, Productions J, Avanti-Toast, Pamplemousse, Jumelage…), mais, à la lumière de la liste des finalistes confirmée, on constate que la plupart des fabricants de nos émissions préférées ont répondu présents au party de famille automnal de l’industrie.

Selon l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision (ACCT), qui chapeaute les Gémeaux, 369 productions ont été soumises cette année, pour un total de 3336 candidatures («émissions», «interprétation/animation», «métiers»).

Les sourires des producteurs et artistes retenus ne laissaient d’ailleurs deviner aucune animosité, mercredi, au Marché Bonsecours de Montréal, où étaient réunis en fin d’après-midi les heureux élus qui remporteront peut-être un trophée dans l’une ou l’autre de la centaine de catégories de cette nouvelle ronde des Gémeaux (en télévision ou médias numériques). Les lauréats des prix spéciaux (prix des artisan.e.s, prix de la production s’étant le plus illustrée à l’étranger, prix de la relève) ont également été annoncés.

Serge Cloutier

Source: Serge Cloutier

Chantal Côté, directrice de l’ACCT – Section Québec, qui est en poste depuis moins d’un an, a indiqué en entrevue ne pas avoir eu vent d’autres claquages de portes, outre ceux énumérés ci-haut.

«On invite les sociétés de production à inscrire des projets pour les prix Gémeaux, mais on n’a pas de contrôle sur qui inscrit quoi, et pourquoi. Nous, on met les catégories en place, et on les révise pour qu’elles répondent le plus possible au portrait de l’industrie», a spécifié Madame Côté.

Quelques changements

N’empêche, des changements ont quand même été apportés au processus d’inscription et de sélection des finalistes et des vainqueurs pour mieux refléter les préoccupations du milieu de la télévision. Les voici en substance :

*Les catégories d’interprétation «non genrées» (qui jumelaient hommes et femmes dans les catégories liées aux rôles de fiction) n’auront finalement existé que le temps d’un seul gala. On est revenus aux catégories féminines et masculines, notamment après des consultations menées auprès des membres de l’Académie, a indiqué Chantal Côté.

*Auparavant, dans le système de pointage attribué aux séries dramatiques annuelles et quotidiennes, 20% de la pondération, sur 100, dépendait de la cote d’écoute de la série en question. Ce pourcentage a été réduit à 10% ; le vote des membres de l’ACCT (gens de l’industrie adhérant à l’organisation et votant comme bon leur semble) compte désormais pour 20%, et le 70% restant est décidé par le Grand Jury (aussi des personnes de l’industrie, bénévoles, sans conflits d’intérêts, mais spécialisées et de différents métiers, qui visionnent tous les produits soumis pour un résultat le plus objectif possible). Les séries dramatiques (saisonnières), dorénavant souvent en ligne sur une plateforme (ICI TOU.TV, Club illico, Crave) avant d’être diffusées à la télé traditionnelle, ne sont pour leur part plus du tout jugées sur leurs cotes d’écoute.

*Quant à l’aspect monétaire – plusieurs producteurs ont décrié les coûts élevés d’inscription aux Gémeaux et celui des billets pour les différents galas –, un rabais de 15 % a été octroyé aux compagnies qui soumettaient leurs contenus dans les trois premières semaines de la période d’inscription (du 15 janvier au 26 février dernier). «Ils en ont bien profité», a rigolé Chantal Côté, notant du même souffle que les finalistes sont invités gratuitement au gala au cours duquel leur catégorie est citée. Les accompagnateurs doivent acheter un billet. «Le prix du billet pour les Gémeaux n’a pas changé depuis quatre ans…»

*Ne comptant plus d’adversaire dans la (désormais défunte) catégorie de la Meilleure série quotidienne (puisque STAT n’est pas inscrite), Indéfendable est désormais répertoriée dans le créneau des séries dramatiques annuelles.

*Notons que les œuvres inscrites devaient avoir été diffusées à la télé ou déposées sur une plateforme entre le 1er avril 2023 et le 31 mars 2024, ce qui excluait automatiquement des séries de qualité (comme In Memoriam, Bête noire – Deuxième saison, Nuit blanche – Deuxième saison, Vestiaires, Splendeur et influence, Les traitres et Bellefleur) plus récentes, qui pourront concourir l’an prochain.

*Dès le 20 août, et jusqu’au soir du gala, les téléspectateurs pourront voter pour le Prix du public, dont les nominations seront rendues publiques plus tard. L’an dernier, c’est Discussions avec mes parents qui avait raflé cet honneur.

*Évidemment, comme à chaque édition des Gémeaux, on dénombre quelques oubliés; la troisième et dernière saison des Bracelets rouges (Encore Télévision), et les deuxièmes volets d’Aller Simple (Sphère Média), Une affaire criminelle (Sovimage) et Lac-Noir (Pixcom), par exemple, semblent avoir été ignorés. En revanche, de belles surprises se glissent ici et là, comme la présence de FEM, d’Unis TV, dans certaines catégories de pointe.

*Aussi, la lutte s’annonce très chaude entre Jean-Philippe Perras et Pier-Luc Funk, tous deux extraordinaires dans L’Empereur et Plan B, dans la section du Meilleur premier rôle masculin: série dramatique! Les paris sont ouverts…

Serge Cloutier

Source: Serge Cloutier

Aux récalcitrants qui souhaiteraient peut-être «rentrer au bercail» et revenir aux Gémeaux l’an prochain, Chantal Côté lance à nouveau un appel à la discussion.

«Moi, la porte est ouverte, je tends la main. C’est ce que j’ai dit publiquement dans les journaux: les gens qui veulent partager leurs irritants, leurs suggestions, leurs idées et leurs recommandations, je suis très ouverte. J’essaie de rencontrer les producteurs un à un et je suis toujours prête à la discussion», a exposé Madame Côté, ajoutant que «la compétition est très forte», cette année, tant les productions en lice sont «exceptionnelles».

Les 39es prix Gémeaux se déclineront en trois temps. Nicolas Ouellet animera le Gala de l’industrie, le vendredi 13 septembre, à 19 h, et le Gala d’ouverture, le dimanche 15 septembre, à 15 h. Le Gala animé par Pierre-Yves Lord, le dimanche 15 septembre, à 20 h, sera présenté en direct à ICI TÉLÉ et sur ICI TOU.TV.

Voici quelques-unes des principales nominations:

MEILLEURE SÉRIE DRAMATIQUE

  • AVANT LE CRASH – saison 2
  • C’EST COMME ÇA QUE JE T’AIME – saison 3
  • FEM
  • L’EMPEREUR – saison 2 –
  • PLAN B – saison 4

MEILLEURE SÉRIE DRAMATIQUE ANNUELLE

  •  5E RANG – saison 5
  • ALERTES – saison 4
  • INDÉFENDABLE – saison 2
  • LES MOMENTS PARFAITS – saison 3
  • SORCIÈRES

MEILLEURE COMÉDIE OU COMÉDIE DRAMATIQUE

  • COMPLÈTEMENT LYCÉE – saison 3
  • INSPIREZ EXPIREZ
  • LA CANDIDATE
  • LAKAY NOU
  • LÉO – saison 5

MEILLEUR PREMIER RÔLE FÉMININ : SÉRIE DRAMATIQUE

  • Erika Suarez – APRÈS LE DÉLUGE
  • Penande Estime – APRÈS LE DÉLUGE
  • Karine Vanasse – AVANT LE CRASH
  • Amélie B. Simard – BON MATIN CHUCK (OU L’ART DE RÉDUIRE LES MÉFAITS)
  • Marilyn Castonguay – C’EST COMME ÇA QUE JE T’AIME

MEILLEUR PREMIER RÔLE MASCULIN : SÉRIE DRAMATIQUE

  • Émile Proulx-Cloutier – AVANT LE CRASH
  • Bernard Fortin – BON MATIN CHUCK (OU L’ART DE RÉDUIRE LES MÉFAITS)
  • Lennikim – FEM
  • Jean-Philippe Perras – L’EMPEREUR – saison 2
  • Pier-Luc Funk – PLAN B – saison 4

MEILLEUR PREMIER RÔLE FÉMININ : SÉRIE DRAMATIQUE ANNUELLE

  • Maude Guérin – 5E RANG – saison 5
  • Nour Belkhiria – INDÉFENDABLE – saison 2
  • Céline Bonnier – SORCIÈRES
  • Marie-Joanne Boucher – SORCIÈRES
  • Noémie O’Farrell – SORCIÈRES

MEILLEUR PREMIER RÔLE MASCULIN : SÉRIE DRAMATIQUE ANNUELLE

  • François Papineau – 5E RANG
  • Maxim Gaudette – 5E RANG – saison 5
  • Frédéric Pierre – ALERTES – saison 4
  • Michel Laperrière – INDÉFENDABLE – saison 2Denis Bernard – LES MOMENTS PARFAITS – saison 3
Abonnez-vous à l’infolettre de Planète 93.5!Abonnez-vous à l’infolettre de Planète 93.5!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Planète Weekend
En direct
En ondes jusqu’à 15:55