• Accueil
  • Des centaines d'enfants privés de transport scolaire
PÉNURIE DE MAIN-D'OEUVRE

Des centaines d'enfants privés de transport scolaire

Des centaines d'enfants privés de transport scolaire

Des centaines d’enfants à travers le Québec sont actuellement privés de transport scolaire en raison de la pénurie de main-d'œuvre qui frappe également les conducteurs d’autobus.


Les parents se retrouvent donc dans l’obligation d’assurer le transport de leurs enfants jour après jour.


Dans une pétition déposée à l’Assemblée nationale, le porte-parole du syndicat national du transport scolaire Saguenay-Lac-Saint-Jean - CSN, Jean-Denis Simard, explique que ceux-ci demandent au gouvernement Legault d’augmenter leur financement aux Centres de services scolaires.

On demande au gouvernement d'augmenter leurs subventions aux commissions scolaires pour avoir plus de faciliter à recruter des employés, des chauffeurs, des chauffeuses.  Ça peut aller jusqu'à 100 circuits qui ne sont pas faits dans la province. Ce qui fait en sorte que les enfants restent sur le bord du chemin, se font reconduire par les parents ou tout simplement restent à la maison.

Le programme d’aide financière pour la rétention des conducteurs d’autobus scolaire mise en œuvre par le ministère de l’Éducation en 2020 ne démontrerait pas les résultats escomptés pour attirer et retenir la main-d'œuvre.


Dans cette même pétition, on peut lire qu'une mesure financière équivalente à 10 % du budget total pourrait permettre d’améliorer les conditions de travail de ceux-ci.


Le Saguenay-Lac-Saint-Jean serait toutefois en meilleure position qu’ailleurs au Québec, alors que malgré les difficultés, aucun trajet n’a dû être abandonné jusqu’à présent.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Planète le soir
En ondes jusqu’à 00:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.