Voici le nouveau bâtiment qui abritera le MFFP et MERN sur la 3e rue à Chibougamau

C’est à compter de 2019 que les employés de la région du Nord-du-Québec du MFFP et MERN pourront intégrer leurs nouveaux bureaux.

Je suis très fier de pouvoir dévoiler aujourd’hui ce qui deviendra, dans quelques mois, les nouveaux bureaux de deux ministères clés dans la région. Avec toutes les possibilités qu’il nous offre, le bois est certainement un matériau de choix. Ce projet démontre à quel point notre gouvernement a à cœur de maximiser les retombées économiques directes, tant pour la ville de Chibougamau que pour la région du Nord-du-Québec. »

M. Jean Boucher, député d’Ungava

C’est à compter de 2019 que les employés de la région du Nord-du-Québec du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) et ceux du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN) pourront intégrer leurs nouveaux bureaux. C’est ce qu’a annoncé l’adjoint parlementaire du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et député d’Ungava, M. Jean Boucher, lors du dévoilement du visuel des nouveaux bâtiments.

Rappelons que le projet, annoncé en 2017, permettra non seulement de remédier aux problèmes d’espace et de mise aux normes liés à l’immeuble actuel, mais aussi de le faire à des coûts inférieurs à ceux qu’auraient entraînés des travaux de rénovation. La gestion du projet de construction des nouveaux bâtiments sera assurée par la Société québécoise des infrastructures (SQI), en collaboration avec le MFFP et le MERN.

Les travaux de l’immeuble de bureaux de deux étages et du nouvel entrepôt, évalués à près de 5 M$, seront lancés en avril 2019 et s’échelonneront jusqu’en octobre 2020. L’échéancier prévoit toutefois que les employés seront en mesure d’emménager dans les nouveaux locaux à la fin de 2019. La nouvelle construction fera la mise en valeur du bois dans la construction, cette ressource tiendra une place prépondérante dans la construction, et ce, tant pour la structure du bâtiment que pour le parement extérieur et les finitions intérieures. La démolition des bâtiments actuels est également prévue dans le calendrier proposé.