Pas de caméra de surveillance dans les palais de justice de la région

La situation est vivement critiquée par le Syndicat des constables spéciaux du gouvernement du Québec.

Les caméras de surveillance vidéo brillent par leur absence, dans les Palais de justice de la région.

La situation est vivement critiquée par le Syndicat des constables spéciaux du gouvernement du Québec.

Selon ce que rapporte Le Quotidien, plusieurs situations qui se sont produites dans les différents palais auraient dû être captées.

Des scènes de menaces se produiraient, des vols se seraient produits et de la drogue aurait déjà été trouvée de même que des couteaux.

Invité à commenter la situation, le ministère de la Sécurité publique a refusé de confirmer la présence ou non d’un système de surveillance par vidéo dans les établissements.

Des évaluations de la situation seraient effectuées de façon continue.