Entente à l’amiable entre Réal Thivierge et un courtier immobilier

Une entente hors cour est intervenue entre l'ancien pourvoyeur Réal Thivierge et un courtier immobilier qui le poursuivait pour 100 000$.

Une entente à l’amiable est intervenue entre l’ancien propriétaire de la pourvoirie des Laurentides, Réal Thivierge et le courtier immobilier Roger Rhéaume.

M. Thivierge faisait face à une poursuite de 100 000$.

Cette somme représente la commission que devait empocher Roger Réhaume lors de la vente de la pourvoirie à Maxime De Varennes, en avril 2015.

Bien que M. Thivierge n’ait toujours pas vu la couleur de son argent, ce dernier a accepté d’en arriver à un règlement hors cour, dont les détails font l’objet d’une entente de confidentialité. Le procès devait se dérouler hier.

Réal Thivierge est aussi poursuivi en diffamation par le notaire Samuel Blais qui a préparé les documents entourant la transaction. Un montant de 175 000$ lui est réclamé à la suite de propos tenus dans différents médias depuis que le scandale a éclaté au grand jour.